6. 11. 2022 à 15 h

Théâtre Reduta

Pavel Haas Quartet

Acheter des billets

Bedřich Smetana: Quatuor à cordes n° 2 en ré mineur

Sergej Prokofjev: Quatuor à cordes n° 2 en fa majeur (sur des thèmes de Cabardine), op. 92  

Leoš Janáček: Quatuor pour deux violons, alto et violoncelle „Listy důvěrné“ (« Lettres intimes »), JW VII/13

 

Le concert de l’exceptionnel Pavel Haas Quartet propose trois œuvres de chambre, dont deux font partie des compositions fondamentales de la littérature tchèque de quatuor.

Janáček est souvent interprété comme un adversaire de Bedřich Smetana, mais cette rumeur, qui s’est répandue du vivant de Janáček et a compliqué sa vie, n’a pas de fondement véritable. Janáček estimait bien Smetana, mais il n’a pas trouvé son chemin vers ses œuvres lyriques. Il appréciait d’autant plus la musique de chambre de Smetana. Après tout, les deux compositeurs ont créé une sorte d’autobiographie musicale dans les quatuors qui sont au programme de ce concert. Bedřich Smetana a composé son Quatuor à cordes n° 2 à un moment très tragique de sa vie. Après la perte définitive de son ouïe, accompagnée d’un sifflement constant dans ses oreilles et progressivement d’autres complications de santé, qui ont également affecté la santé mentale du compositeur, un isolement social absolu l’a touché. Il a composé son deuxième quatuor en 1882 et l’a caractérisé lui-même comme reprenant là où „Z mého života“ (« De ma vie ») s’était arrêté, après la catastrophe ; il représente un tourbillon de la musique chez un homme qui avait perdu l’ouïe. L’œuvre reflète ainsi toute la misère, la tourmente mentale, la mélancolie, les souvenirs heureux et la vitalité déclinante d’un créateur génial.

Cinquante-deux ans plus tard, Janáček a décrit ses expériences avec sa bien-aimée Kamila Stösslová dans son Quatuor pour deux violons, alto et violoncelle „Listy důvěrné“ (« Lettres intimes »). Les deux œuvres sont unies par leur grande intimité, leur sensibilité et leur véracité créative.

Le Quatuor à cordes n° 2 de Prokofiev est né dans une situation totalement différente. En 1941, le compositeur, ainsi que d’autres artistes sélectionnés, a été évacué en raison des dangers liés à la dénonciation du pacte de non-agression et à l’invasion de l’Union soviétique par les troupes allemandes. Prokofiev a été transféré à Nalchik, la capitale de la région de Kabardino-Balkaria, dans le nord du Caucase. Et là, on lui a conseillé d’écrire une œuvre basée sur la culture populaire locale. C’est ainsi qu’a été créé un remarquable deuxième quatuor à cordes inspiré par les mélodies et les rythmes folkloriques de la région. L’œuvre a été créée pour la première fois dans des conditions dramatiques à Moscou en 1942.

Jiří Zahrádka

Tips from the festival programme:

25 % DE RÉDUCTION POUR L’ACHAT DE 3 SPECTACLES OU PLUS, 30 % DE RÉDUCTION POUR L’ACHAT DE 5 SPECTACLES OU PLUS.