19. 11. 2022 à 11 h

Mémorial de Leoš Janáček

Auteur : Leoš Janáček

Piano : Jan Jiraský

Acheter des billets

Thema con variazioni
1. X. 1905 (De la Rue 1er Octobre 1905), JW VIII/19
Souvenir, JW VIII/32
Sur un sentier recouvert – 2e série, JW VIII/17
Dans les brumes, JW VIII/22

La matinée dans la maison du compositeur comprendra un récital de piano de Jan Jiraský, un interprète exceptionnel de la musique de Janáček, sur un authentique piano Ehrbar, que le compositeur a reçu en cadeau de mariage et qui l’a accompagné toute sa vie. Cet instrument unique a récemment été entièrement restauré.

À l’époque de sa composition, Janáček aimait beaucoup la pièce pour piano Thema con variazioni, ou Variations de Zdenka, qu’il a marquée comme opus numéro un, bien qu’il ait déjà écrit un certain nombre d’autres pièces. Cette composition a été écrite au début de l’année 1880, pendant les études du compositeur au conservatoire de Leipzig. Il a composé cette pièce sous la direction de son professeur Leo Grillo et l’a dédiée à sa fiancée, Zdenka Schulz. Pour le jeune Janáček, il s’agissait d’une œuvre importante dans laquelle il a testé sa capacité à composer dans le style de Schumann, Tchaïkovski, Liszt, Brahms et Bach-Busoni.

 

Une autre composition est 1. X. 1905 (De la rue du 1er Octobre 1905). Il s’agit d’une œuvre créée spontanément en réaction à la tragédie qui a eu lieu lors des manifestations pour l’université tchèque de Brno. Brno étant majoritairement allemande, les responsables allemands de la ville craignaient la plus grande influence des Tchèques et ont convoqué ce que l’on appelle le Volkstag le 1er octobre 1905, au cours duquel les associations et organisations allemandes des environs ont été invitées à Brno pour manifester leur opposition à la création d’une université tchèque à Brno. En réponse, les habitants tchèques de Brno organisent une grande manifestation anti-allemande. Des combats de rue ont eu lieu entre les deux camps et la gendarmerie, puis l’armée, ont été appelées à intervenir. Au cours de l’une de ces interventions, un jeune ouvrier tchèque, František Pavlík, a été tué près du Besední dům. Sous l’impression de cet événement tragique, Janáček a écrit la composition en trois mouvements Z ulice I. X. 1905 (De la Rue 1er Octobre 1905). Cependant, juste avant la première à Brno, le 27 janvier 1906, il a brûlé le dernier mouvement et, après la représentation suivante à Prague, il a même jeté l’autographe entier dans la rivière Vltava. Heureusement, la première interprète de la pièce, la pianiste Ludmila Tučková, a conservé la copie originale, qui n’a été portée à sa connaissance qu’en 1924. Grâce à cela, cette pièce pour piano, oubliée par le compositeur et son entourage pendant de nombreuses années, a survécu.

 

Le Souvenir est une courte pièce que Janáček a composée en 1928 à la demande du compositeur et musicologue yougoslave Miloj Milojevich pour le magazine Muzika. L’approche compositionnelle de la dernière période d’apogée du compositeur est clairement visible ici en quelques mesures.

Le cycle pour piano des pièces poétiques Sur le sentier recouvert a été composé successivement en 1900, 1908 et 1911. Le cycle a été publié en 1911 grâce à l’éditeur Arnošt Píš de Brno. Peu avant sa publication, Janáček a toutefois publié la première composition de la  » nouvelle  » série du cycle Sur le sentier recouvert dans le supplément littéraire Večery du journal Lidové noviny, cette fois sans titre poétique. Il a ensuite écrit deux autres pièces, dont la seconde n’est pas achevée.

 

Janáček a terminé son cycle pour piano Dans les brumes en avril 1912. Peu de temps avant, en 1910, il s’installe avec son épouse et sa femme de ménage dans une nouvelle maison située dans le jardin de l’école d’orgue et c’est là, caché du monde, la confiance brisée et d’humeur mélancolique, qu’il compose sa dernière grande œuvre pour piano solo. Il y a travaillé peu de temps après avoir entendu les compositions pour piano du compositeur français Claude Debussy, et c’est pourquoi son œuvre rêveuse et mélancolique porte des éléments d’impressionnisme musical.  Le cycle Dans les brumes a remporté le premier prix d’un concours de composition organisé par le Club des Amis de l‘Art, qui devait publier l’œuvre gagnante. Janáček a cependant laissé la possibilité de publier l’œuvre en version imprimée à son élève Jaroslav Kvapil, le second prix du concours. Le cycle Dans les brumes a été joué pour la première fois par Maria Dvořáková à Kroměříž le 7 décembre 1913.

Tips from the festival programme:

25 % DE RÉDUCTION POUR L’ACHAT DE 3 SPECTACLES OU PLUS, 30 % DE RÉDUCTION POUR L’ACHAT DE 5 SPECTACLES OU PLUS.